top of page

aliments à éviter en cas d'ovaires polykystiques


aliments à éviter en cas d'ovaires polykystiques

Les ovaires polykystiques, aussi connus sous le nom de syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), est un trouble endocrinien courant chez les femmes en âge de procréer. Ce syndrome peut causer de nombreux symptômes désagréables, mais il est important de savoir qu'il existe des options de traitement pour aider à soulager ces symptômes et améliorer la fertilité. Dans la suite de cet article, nous examinerons les causes, les symptômes et les traitements possibles du syndrome des ovaires polykystiques.


Les causes des ovaires polykystiques

En abrégé SOPK le syndrome des ovaires polykystiques se produit lorsque les ovaires produisent trop d'hormones androgènes, ce qui peut perturber le processus normal de l'ovulation et entraîner la formation de kystes sur les ovaires d'où le nom polykystique pour signifier plusieurs kystes au niveau de l'ovaire. Parmi les facteurs de risque on distingue l'hérédité, l'obésité, l'insulino-résistance et le stress. Les femmes atteintes de SOPK ont plus de chances de développer le diabète de type 2, des maladies cardiaques ou encore l'hypertension artérielle.



Symptômes

Les symptômes du SOPK peuvent varier considérablement d'une femme à l'autre. Certains des symptômes les plus courants incluent :

  • Absence de menstruations ou menstruations irrégulières

  • Acné, peau grasse et cheveux gras

  • Croissance excessive de poils sur le visage, la poitrine, les bras ou les jambes

  • Perte de cheveux ou amincissement des cheveux

  • Gain de poids ou obésité

  • Troubles du sommeil

  • Douleur pelvienne ou abdominale

  • Infertilité

Traitements

Il existe des traitements pour aider à contrôler les symptômes. Allant d'un traitement médicamenteux à un changement de mode de vie, le syndrome des ovaires polykystiques peut nécessiter une intervention chirurgicale.


En effet, en changeant de mode de vie, les femmes atteintes de SOPK peuvent impacter le développement des kystes au niveau des ovaires. Ceci passe par une perte de poids (dans le cas d'un surpoids), l'adoption d'un régime alimentaire sain et équilibré et en pratiquant une activité physique régulière. Ce changement de mode de vie peut être suivi d'un traitement médicamenteux qui permettra de réguler les cycles menstruels, réduire les niveaux d'androgènes.


Les médicaments permettront aussi de traiter certains symptômes comme l'acné ou encore la croissance de poils. Dans des cas souvent rares, le traitement des ovaires polykystiques nécessite une intervention chirurgicale. Elle est souvent nécessaire dans le cas d'une anovulation (absence d'ovulation). Encore appelé multiperforation ovarienne, le drilling ovarien est une opération chirurgicale qui consiste à multiperforer l’ovaire afin d’en rétablir le bon fonctionnement.


aliments à éviter en cas d'ovaires polykystiques

Parmi les traitements naturels précités pour tenter de venir à bout des ovaires polykystiques, on retrouve l'adoption d'un régime alimentaire sain et équilibré Ce régime passe par des aliments à éviter surtout pour une femme souffrant de SOPK. On vous a fait une petite de ces aliments juste ci-dessous.

Les aliments transformés

Les aliments transformés, tels que les plats préparés, les collations emballées et les boissons sucrées, peuvent être riches en sucre, en graisses saturées et en calories vides. Ces aliments peuvent aggraver l'insulino-résistance, un symptôme commun chez les femmes atteintes de SOPK. Ils sont donc à éviter.


Sucres raffinés

Les aliments riches en sucres raffinés, tels que les bonbons, les pâtisseries, les boissons gazeuses et les jus de fruits sucrés, peuvent entraîner une augmentation rapide de la glycémie. Cela peut entraîner une résistance à l'insuline et des niveaux d'hormones androgènes plus élevés.


Grains raffinés

Les grains raffinés, tels que le pain blanc, les pâtes et le riz blanc, peuvent augmenter rapidement la glycémie, ce qui peut entraîner une résistance à l'insuline.


Produits laitiers gras

Les produits laitiers riches en matières grasses, tels que le lait entier, le fromage et la crème glacée, peuvent contenir des niveaux élevés d'hormones mâles qui peuvent aggraver les symptômes du SOPK.


Viande rouge

Les viandes rouges, en particulier les viandes grasses, peuvent contenir des niveaux élevés d'hormones mâles, ce qui peut aggraver les symptômes du SOPK.


Hormis le traitement médicinal préconisant la pratique d'activité physique régulière, l'adoption d'un régime alimentaire sain et équilibré et parfois une intervention chirurgicale, il existe des plantes dont les propriétés permettent de soigner les ovaires polykystiques. On vous en a cité quelques unes dans la rubrique suivante.



Plantes pour soigner les ovaires polykystiques

Il existe plusieurs plantes qui peuvent être bénéfiques pour soulager les symptômes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Voici quelques-unes des plantes les plus couramment utilisées :

  1. Vitex agnus-castus : également connu sous le nom de gattilier, cette plante est souvent utilisée pour aider à réguler les hormones et à équilibrer le cycle menstruel.

  2. Tribulus terrestris : cette plante est utilisée pour stimuler la production d'hormones sexuelles, y compris les œstrogènes et la testostérone.

  3. Racine de maca : cette plante est souvent utilisée pour aider à équilibrer les hormones, à augmenter la fertilité et à améliorer les niveaux d'énergie.

  4. Racine de pivoine : cette plante est souvent utilisée pour aider à réguler les hormones et à soulager les douleurs menstruelles.

  5. Réglisse : cette plante est souvent utilisée pour aider à réguler les hormones et à améliorer la résistance à l'insuline.


Vous pouvez également opter notre traitement complet fait à base de plantes naturelles. Nous avons recensé les plantes les plus performantes et nous avons concocté un traitement ultra efficace contre le syndrome des ovaires polykystiques. C'est un traitement de trois mois qui permet de traiter à la fois les ovaires polykystiques et les symptômes. Il permettra de réguler le cycle menstruel, de réduire le taux d'androgène et de favoriser l'ovulation.


Notre traitement permettra également de rétablir le bon fonctionnement des ovaires en éliminant les kystes. Vous serez donc débarrassé des ovaires polykystiques sans faire recours à la chirurgie. Pour nous contacter, il vous suffit de nous laisser un message WhatsApp juste ici.


Nous sommes présents dans toute l'Afrique puisque nous avons des représentants au Cameroun, en Côte d’ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo Brazzaville et à Kinshasa. Nous livrons également nos traitements à l'extérieur de l'Afrique grâce à notre partenariat avec DHL l'un des plus grands services de livraison internationale.


Découvrez aussi nos autres sites :




Komentáře


bottom of page