• martial zougnon

Comment savoir si les trompes sont bouchées

Dernière mise à jour : 16 nov.

Difficile de reconnaître ses symptômes, les trompes bouchées rendent la conception difficile voire impossible si les deux trompes sont atteintes. Cette complication survient si la malade prends du temps pour se faire traiter. Comment savoir si les trompes sont bouchés ? Plus de détail dans ce contenu.

Les trompes, c’est quoi ?

A priori, les trompes utérines ou trompes de Fallope font partie du système génital. Il en existe deux, qui se trouvent de chaque côté de l’utérus. Elles relient les ovaires et l’utérus via le pavillon. Les trompes utérines, en forme de tube, ont pour rôle de recevoir les ovocytes libérés tous les mois au niveau des ovaires et de les acheminer vers l’utérus. Lorsque l’ovule est expulsé par les ovaires au cours de l’ovulation, il est aspiré par le pavillon de la trompe. La fécondation (rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde) s’effectue au niveau des trompes, lors du trajet de l’ovule vers l’utérus.


Discuter directement avec le phytothérapeute sur whatsapp en cliquant sur ce bouton



Obstruction des trompes : que se passe-t-il ?

Quand les trompes bouches, cela gêne le mouvement et la progression de l’ovule et des spermatozoïdes. Soit l’ovule ne peut pas rencontrer le spermatozoïde (et il n’y a pas de fécondation), soit il y a fécondation, mais l’œuf ne peut pas progresser vers l’utérus. De plus, lorsque la fécondation ne s’effectue pas ou reste impossible, l’ovule se perd automatiquement dans la cavité abdominale. On parle d’une stérilité tubaire. Si l’obstruction n’est pas complète, l’œuf fécondé pourra circuler, mais aura des difficultés pour progresser vers l’utérus. L’œuf s’implantera alors dans la trompe et évoluera en grossesse extra-utérine. A un moment donné, la trompe se rompra, provoquant une hémorragie interne.

Anomalies des trompes : quelles sont les causes ?

Plusieurs affections peuvent entraîner des obstructions au niveau des trompes et causer une infertilité. Cette anomalie est liée à des infections génitales, une endométriose ou une séquelle d’une intervention chirurgicale (une adhérence par exemple). En effet, lorsque les trompes bouchées, le gêne du mouvement de l’ovule et des spermatozoïdes complique la fécondation. Le diagnostic repose généralement sur une hystérosalpingographie, autrement dit l’exploration radiographique de l’utérus et des trompes.

Les infections génitales

Les infections génitales sont le plus souvent les conséquences de maladies sexuellement transmissibles qui atteignent les trompes.

  • La salpingite est une inflammation des trompes due à une infection génitale. Elle peut être aiguë (c’est-à-dire que l’infection est récente) ou chronique (l’infection s’est produite dans le passé et persiste encore) et occasionner une obstruction au niveau des trompes. Les infections liées à une salpingite généralement dues aux germes Chlamydiae, les mycoplasmes ou les gonocoques. Ce sont des germes responsables de maladies sexuellement transmissibles, mais qui passent le plus souvent inaperçues.

  • Pour prévenir ces infections, on recommande de se protéger lors des rapports sexuels (surtout en cas de partenaires multiples ou occasionnels) et un suivi régulier chez son gynécologue est nécessaire.

  • La principale cause d’une anomalie des trompes de Fallope est une infection sexuellement transmissible (IST). Une IST peut se traduire par une salpingite, l’inflammation d’une des trompes.

  • L’endométriose est également une cause d’anomalie car le tissu endométrial se retrouve au niveau des trompes, bloquant la progression des spermatozoïdes vers l’ovule. Cette maladie gynécologique fréquente, qui se manifeste par la présence de petits fragments d’endomètre (morceaux de la muqueuse utérine) sur les trompes et dans les ovaires, voire sur d’autres organes, peut abîmer la qualité des trompes, voire les bouchers.

  • Enfin, les trompes peuvent être altérées en raison de procédures médicales comme une opération des ovaires ou de l’utérus qui porterait atteinte à l’intégrité de la trompe.

Trompes bouchées: comment le savoir?

  • L’obstruction au niveau des trompes est souvent difficile à détecter car il y a peu de symptômes (éventuellement certaines douleurs abdominales ou des sécrétions vaginales plus abondantes). Les consultations et les analyses ne sont effectuées que lors du bilan d’infertilité réalisé lorsque la femme qui désire un enfant, n’arrive pas à tomber enceinte, après avoir eu des rapports sexuels réguliers et non protégés pendant 1 an.

  • L’examen spécifique permettant de détecter une anomalie au niveau de la perméabilité des trompes est l’hystérosalpingographie. Elle consiste à injecter du produit opaque à partir du col de l’utérus; et à suivre la progression de ce produit au niveau des trompes par une radiographie.

  • Une cœlioscopie peut aussi être envisagée : sous anesthésie générale, elle permet d’examiner les trompes de « l’intérieur » avec un appareil optique.

  • La grossesse extra-utérine

  • Une grossesse extra-utérine, comme son nom l’indique, signifie que l’ovule fécondé se développe en dehors de l’utérus.

  • Par conséquent, il peut se fixer dans le col de l’utérus, dans l’ovaire et fréquemment dans une des deux trompes.

  • Une grossesse extra-utérine diagnostiquée de façon trop tardive peut avoir des conséquences graves. En effet, la trompe dans laquelle l’ovule fécondé s’est fixé peut se casser et provoquer une hémorragie interne.

Afrique Remède bio propose des recettes naturelles contre les trompes bouchées. Les Traitements proposés sont très efficaces, simples et naturels


Discuter directement avec le phytothérapeute sur whatsapp en cliquant sur ce bouton


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout