• merveilamoussou25

Endométriose naturopathie

Dernière mise à jour : 26 oct.

Endométriose naturopathie. Lorsqu'elle est en âge de procréer (dès qu'elle a ses premières règles), le risque de développer certaines maladies devient plus grand pour la femme. Cancer, obstruction, la liste des malaises dont peut souffrir une femme dès qu'elle a ses règles peut très vite s'allonger. Parmi eux, on compte bien l'endométriose qui est assez fréquente chez les femmes de nos jours. Mais pas de panique, Le fait d'avoir ses règles pour une femme ne veut absolument pas dire que vous souffrirez de ces maux ou de l'un de ces maux.


Cliquez ici pour plus d'informations ou contactez-nous sur le +229 61 05 41 78


Comment prévenir et soigner l'endométriose par la naturopathie


Et même si c'était le cas, il existe aujourd'hui assez de remèdes pour retrouver votre santé. Il existe également des gestes tout simples que vous pouvez effectuer au quotidien pour prévenir un cancer, une obstruction ou encore une endométriose. Dans notre article du jour, on vous parle de comment vous pouvez prévenir et même soigner une endométriose grâce à la naturopathie.


L'endométriose : qu'est ce que c'est ?



Il s'agit d'une maladie gynécologique qui se manifeste assez fréquemment chez la femme ces dernières années. On note plus de 2 millions de femmes touchées par la maladie en France par exemple. On vous explique ce que c'est.


En réalité, l'endométriose est le développement de la muqueuse utérine encore appelée endomètre hors de l'utérus. L'endomètre peut donc se développer sur d'autres organes. Une femme qui souffre donc de l'endométriose peut donc avoir des morceaux de muqueuse utérine au niveau de ses intestins par exemple. Oui, ce n'est pas sa place.

L'endomètre est un tissu qui est censé se développer uniquement au niveau de l'utérus.


C'est cette muqueuse qui va s'épaissir dans le but d'accueillir une potentielle grossesse. Dans le cas échéant, c'est-à-dire en l'absence de fécondation, une partie de cette muqueuse va se détacher de l'utérus puis s'écouler sous forme de sang entraînant avec elle l'ovule non fécondé ; c'est le phénomène des règles. Il se fait que dans le cas d'une endométriose, la muqueuse utérine qui est censée se développer uniquement au niveau de l'utérus se développe en dehors de ce dernier. Les tissus peuvent se trouver sur les ovaires, les trompes de Fallope ou les intestins.


L'endométriose se caractérise par des douleurs durant les règles ainsi que pendant les rapports sexuels. Une personne qui souffre de l'endométriose ressentira également des douleurs pelviennes. Pouvant sérieusement affecter la fertilité, les causes de la maladie sont jusqu'à assez mal connus. Les médecins parlent de facteurs liés aux menstruations, facteurs hormonaux génétiques ou encore environnementaux pour tenter d'expliquer le phénomène. Il vaut mieux prévenir une endométriose que d'avoir à la guérir et pour ça, la naturopathie est votre allié.


La naturopathie pour prévenir l'endométriose



En effet, la naturopathie est toute pratique naturelle visant qui, grâce à plusieurs techniques, prévient les maux et aide le corps à en guérir par ses propres moyens, en ayant recours à des méthodes naturelles. Le principe est que tout symptôme fait référence à un déséquilibre dans l’organisme, le naturopathe va en identifier l’origine, comprendre les problèmes de comportement et de vie, puis, par un accompagnement individualisé, agir en prenant en compte la personne dans sa globalité : physique, psychique, émotion, énergie.

Comme pour plusieurs pathologies, il est possible de soulager les douleurs que provoque l’endométriose par la naturopathie, permettant ainsi d’améliorer la qualité de vie des femmes touchées par cette maladie. Il s’agit d’un accompagnement complémentaire de la médecine traditionnelle qui reste indispensable.

Un régime alimentaire adapté pour réduire l’endométriose grâce à la naturopathie


un régime alimentaire pour soigner l'endométriose

Inutile de vous dire que notre état de santé dépend en grande partie de ce que nous consommons n'est-ce pas ? En réalité, la nutrition est un facteur déterminant dans tout ce qui est maladie inflammatoire comme l'endométriose. Dans le cas de cette dernière, il est donc primordial d’adopter un régime adapté afin de réduire l’inflammation. Vous pouvez découvrir des recettes naturelles en cliquant ici.

Il est donc nécessaire de procéder à un rééquilibrage alimentaire, le but étant de manger sainement en éliminant les aliments à base de gluten, les viandes rouges, les produits laitiers, les produits transformés ou contenant des perturbateurs endocriniens. Il faudrait par contre privilégier les produits frais, non transformés, les aliments riches en oméga 3, les épices douces telles que le curcuma et le gingembre.

Bien sûr, il faudra adapter le régime à chaque organisme. Quoi qu'il en soit, le but c'est d’avoir une alimentation saine de sorte à agir sur la douleur et à réduire au maximum les inflammations.

Micronutrition et plantes

Les douleurs causées par l'endométriose causent du stress chez la femme. Et c'est bien normal car passer toute une journée avec des douleurs pelviennes, ce n'est pas facile. Malheureusement, le stress est l'ennemi de la santé encore plus dans le cas de l'endométriose. Un état de stress permanent qui n'aide pas puisqu'il vient s'ajouter à la fatigue déjà présente, ce qui peut favoriser la multiplication des lésions liées à l’endométriose. Une complémentation par micronutrition peut donc être bénéfique.

Il s'agira de proposer une supplémentation en magnésium et en zinc, afin de lutter contre le taux élevé du cortisol, responsable de l’épuisement et de l’inflammation. Pour de meilleurs résultats, il faudra faire recours au resvératrol qui est un antioxydant qui agit directement sur la maladie ainsi que sur la fertilité.

Il a été remarqué que la plupart des femmes souffrant de l'endométriose ont une carence en vitamines. Pour pallier à ce déficit, des compléments vitaminiques, des antioxydants et surtout des anti-inflammatoires sont utilisés par les naturopathes en plus du régime alimentaire. vous pouvez découvrir des recettes naturelles en cliquant ici.

Pour traiter les douleurs et l'inflammation d'une endométriose, les naturopathes font également recours à la phytothérapie. Oui, il n'y a pas que les mesures diététiques. Le Gingembre, le Curcuma, le Bourgeon de Cassis sont autant de plantes utilisées pour traiter la maladie. Vous pouvez d'ailleurs découvrir notre traitement naturel à base de plantes contre l'endométriose ici.

Grâce aux vertus de ces plantes, il est possible de calmer les douleurs, ce que ce soit pendant les menstruations, avant ou même après. Chez certaines femmes, l'endométriose entraîne en plus des douleurs pendant la menstruations des saignements plus abondants. Si vous souffrez de dysménorrhée voici le traitement qu'il vous faut. Les plantes grâce à leurs vertus aident également à réduire le saignement pendant les règles.

.Pratique une activité physique régulière et surtout bien s'hydrater


la pratique d'une activité physique régulière et une bonne hydratation pour traiter l'endométriose

La pratique d'une activité physique peut aussi aider à soigner une endométriose. En effet, on connait tous les bienfaits que peuvent avoir la pratique d'une activité physique sur l'organisme. Lorsqu'on conseille à certaines femmes la pratique d'une activité physique, celles-ci redoutent l'effet que cela peut avoir sur les douleurs déjà ressenties. Et pourtant, la pratique d'une activité physique régulière aide à calmer les douleurs grâce notamment aux sécrétions hormonales qu'elle provoque. C'est aussi un excellent moyen de se vider la tête et de mettre de côté le stress.

Vous n'avez pas idée de combien de fois l'eau joue un rôle très important dans notre organisme. D'ailleurs, il ne faut pas bien voir loin pour se rendre compte que nous en avons absolument besoin. Notre organisme est composé à plus de 70% d'eau. Il est d'ailleurs plus facile de mourir de soif que de faim.

L’eau, ce liquide blanchâtre est vitale. Elle nettoie, hydrate, et purifie le corps en éliminant les déchets et les toxines. Dans le cas de l’endométriose, il est très conseillé d’opter pour des cures thermales ou simplement des bains chauds. En ciblant la zone du siège, il est possible de diminuer la douleur pendant les règles, mais aussi décongestionner le bassin en dehors de cette période. Vous pouvez découvrir des recettes naturelles en cliquant ici.

N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez traiter l'endométriose grâce aux plantes. Nous nous ferons le plaisir de mettre à votre disposition notre meilleur traitement contre la maladie.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout