top of page

Hématurie : quelles sont les causes possibles


hématurie

L'hématurie, ou la présence de sang dans les urines, est un symptôme qui peut être préoccupant et nécessite une attention médicale immédiate. Dans cet article, nous allons explorer en détail les causes possibles de l'hématurie. Il est important de rappeler qu'en cas d'hématurie, il est crucial de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté.


Définition et types d'hématurie

Définition de l'hématurie


L'hématurie est un terme médical qui se réfère à la présence de globules rouges dans l'urine. Cela peut donner une couleur rouge ou rose à l'urine, indiquant la présence de sang.


Hématurie macroscopique et microscopique


On distingue deux types d'hématurie : l'hématurie macroscopique et l'hématurie microscopique. L'hématurie macroscopique est caractérisée par une urine visiblement teintée de rouge ou de rose, tandis que l'hématurie microscopique ne peut être détectée qu'au moyen d'un examen microscopique de l'urine.


Importance de distinguer les deux types d'hématurie


La distinction entre l'hématurie macroscopique et l'hématurie microscopique est essentielle, car elle peut fournir des informations importantes sur les causes sous-jacentes de l'hématurie. L'hématurie macroscopique est souvent associée à des problèmes urologiques tels que les infections urinaires, les calculs rénaux ou les tumeurs de la vessie ou des reins. L'hématurie microscopique, quant à elle, peut être le signe de troubles rénaux tels que la glomérulonéphrite ou la néphropathie diabétique.


Causes urologiques de l'hématurie


Infections urinaires

Les infections urinaires, telles que la cystite (infection de la vessie) ou l'urétrite (infection de l'urètre), peuvent provoquer une inflammation des voies urinaires, entraînant ainsi une hématurie.


Calculs rénaux


Les calculs rénaux, également appelés lithiase rénale, sont des dépôts solides qui se forment dans les reins. Lorsqu'ils se déplacent dans les voies urinaires, ils peuvent provoquer des douleurs intenses et entraîner une hématurie.


Tumeurs de la vessie ou des reins


Les tumeurs malignes de la vessie ou des reins peuvent causer une hématurie, surtout à un stade avancé de la maladie. Il est donc essentiel de rechercher une tumeur comme cause possible de l'hématurie.


Traumatismes ou blessures aux reins, à la vessie ou à l'uretère


Les traumatismes physiques, tels que des accidents ou des blessures, peuvent causer des dommages aux reins, à la vessie ou à l'uretère, entraînant ainsi une hématurie.


Causes néphrologiques de l'hématurie


Glomérulonéphrite


La glomérulonéphrite est une inflammation des glomérules rénaux, qui sont les structures responsables de la filtration du sang. Lorsqu'ils sont endommagés, ils peuvent permettre le passage des globules rouges dans l'urine, provoquant ainsi une hématurie.


Néphropathie diabétique


Les personnes atteintes de diabète peuvent développer une affection rénale appelée néphropathie diabétique. Cette maladie peut entraîner une fuite de sang dans l'urine, provoquant une hématurie.


Polykystose rénale


La polykystose rénale est une maladie génétique caractérisée par la formation de kystes remplis de liquide sur les reins. Ces kystes peuvent causer des saignements et entraîner une hématurie.


Syndrome d'Alport


Le syndrome d'Alport est une maladie rénale héréditaire qui affecte les glomérules rénaux. Cette affection peut provoquer une hématurie chez les personnes atteintes.


Autres causes possibles de l'hématurie


  • Effort physique intense

L'exercice physique intense ou la participation à des activités sportives rigoureuses peut provoquer une hématurie temporaire. Cependant, si le sang dans l'urine persiste après le repos, il est important de consulter un médecin.


  • Troubles sanguins rares (ex : drépanocytose)

Certains troubles sanguins rares, tels que la drépanocytose, peuvent augmenter le risque d'hématurie en raison de la destruction accrue des globules rouges.

  • Médicaments anticoagulants

Certains médicaments anticoagulants, utilisés pour prévenir la formation de caillots sanguins, peuvent augmenter le risque d'hématurie en raison de leur effet sur la coagulation du sang.

  • Infections virales

Certaines infections virales, telles que l'infection à cytomégalovirus, peuvent provoquer une inflammation des voies urinaires, entraînant ainsi une hématurie.


Diagnostic et prise en charge de l'hématurie


Consultation médicale et examens nécessaires


Lorsqu'une personne présente des symptômes d'hématurie, il est essentiel de consulter un médecin. Celui-ci procédera à un examen physique approfondi, demandera des analyses d'urine, des tests sanguins et éventuellement des examens d'imagerie tels que l'échographie ou la tomodensitométrie afin de déterminer la cause sous-jacente de l'hématurie.


Traitement en fonction de la cause identifiée


Une fois que la cause de l'hématurie est identifiée, le médecin pourra recommander un traitement approprié. Celui-ci peut varier en fonction de la cause, allant de la prise d'antibiotiques pour les infections urinaires à la chirurgie pour les tumeurs ou les calculs rénaux.


Suivi médical et prévention des récidives


Après le traitement initial, un suivi médical régulier est essentiel pour surveiller l'évolution de la maladie et prévenir les récidives d'hématurie. Il est important de suivre les recommandations du médecin, de prendre les médicaments prescrits et d'adopter un mode de vie sain pour minimiser les risques.


Ce qu'il faut retenir


En conclusion, l'hématurie peut être le symptôme de divers problèmes urologiques et néphrologiques, allant des infections aux affections rénales graves. Il est primordial de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté. De plus, la prévention et le suivi médical régulier sont essentiels pour gérer efficacement l'hématurie et prévenir les complications futures. Prenez soin de votre santé et n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé en cas de préoccupations.


Découvrez aussi nos autres sites :




3 vues0 commentaire
bottom of page