top of page

hémorroïdes durée

Le Centre de Phytothérapie Afrique Remède Bio dispose d'une recette naturelle composée de plantes médicinales pour soigner naturellement les hémorroïdes. Les vertus des plantes sont nombreuses et variées. Les recettes que nous proposons sont à base de plantes et sont très utilisées en Afrique. La durée du traitement pour être complètement guéri est de trois mois. Les améliorations sont déjà bien visible au bout de 2 semaines de traitement contre les hémorroïdes. Si vous souffrez des hémorroïdes, la phytothérapie est la solution naturelle à votre maladie. Les recettes utilisées sont des tisanes qui permettent de soigner les hémorroïdes.


contactez nous



Les hémorroïdes correspondent à des petits vaisseaux sanguins qui se trouvent au niveau de l'anus et du rectum. On parle de maladie hémorroïdaire quand il y a une dilatation anormale des veines. Mais dans le langage courant, on parle d'hémorroïdes pour parler de la maladie hémorroïdaire. Les hémorroïdes provoquent un ensemble de symptômes comme des saignements, des douleurs voire un prolapsus (descente d'organe). Les hémorroïdes peuvent être de deux types : internes ou externes. ► Les hémorroïdes internes peuvent se mettre à saigner lors de l'émission de selles, ce qui s'accompagne presque toujours de démangeaisons et d'une inflammation de la zone rectale. Elles vont également provoquer des douleurs au niveau de l'anus, particulièrement vives lors de la crise hémorroïdaire. Elles tapissent le canal anal et ont un aspect de coussinet violacé. ► Les hémorroïdes externes correspondent à l'extériorisation des hémorroïdes internes, notamment après la défécation. C'est ce qu'on appelle un prolapsus. Elles sont immédiatement à l'extérieur de l'anus, uniquement visibles lors de complications. Les hémorroïdes (l’inflammation et la dilatation excessive des veines hémorroïdaires) peuvent causer des crises douloureuses. Une bonne hygiène de vie limite les risques d’inflammation et lorsqu’une crise survient, des médicaments permettent de la traiter. Dans certains cas, la chirurgie se révèle nécessaire. Les experts Dawabio vous propose un traitement naturel tès efficaces pour guérir l'Hémorroïdes Article intéressant: Médicaments à base de plantes pour améliorer la qualité de vie des patients séropositifs Traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde Le traitement que nous que vous proposons pour guérir les hémorroïdes est un traitement 100% naturel. Il est entièrement fait à base de plante et d'écorces africaines. Ce traitement vous permettra de guérir des hémorroïdes sans aucun effet secondaire. Il permet de diminuer l'inflammation des veines gonflées et d'accélérer la croissance des tissus sains. Notre traitement permet de soulager les démangeaisons, les irritations et la douleur causées par les hémorroïdes. Il permet de favoriser et d'améliorer la digestion. Ce traitement est également très efficace pour faciliter le transit intestinal et éviter la constipation. Cliquez sur l'image ci-dessous pour l'obtenir Commandez-le dès maintenant et commencez au plus tôt le traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde. Un accompagnement est proposé pendant toute la durée de votre traitement. CLIQUEZ ICI POUR L’OBTENIR Nous sommes représentés dans tous les pays africains et sommes actifs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo-Brazzaville et à Kinshasa. Soyez donc sûr de recevoir vos produits immédiatement après votre commande. La livraison est gratuite partout dans le monde. Lire aussi: Aplasie Médullaire: Conseils pour entretenir et garder votre moelle osseuse en bonne santé Article intéressant: AZOOSPERMIE: Remèdes, plantes, traitement naturel et conseils QU’EST-CE QUI PROVOQUE UNE CRISE D’HÉMORROÏDES ? La maladie hémorroïdaire (couramment appelée hémorroïdes) peut entraîner des crises douloureuses lors de l'inflammation et la dilatation excessive des veines hémorroïdaires autour de l’anus. La constipation en est la principale cause car elle entraîne des efforts de poussée répétés pour l’évacuation des selles. Certains aliments semblent favoriser les crises, notamment les viandes, les plats épicés, le café, le thé, les colas et divers alcools. Une alimentation pauvre en fibres et une hydratation insuffisante provoquent le durcissement des selles, et rendent leur évacuation problématique. OÙ SE SITUENT LES HÉMORROÏDES ? Les hémorroïdes (et non hemorroides ou hémorrhoïdes, comme on l’écrit parfois par erreur) sont un réseau particulier de veines dites hémorroïdaires qui font partie de l’anatomie du canal anal et de l’anus. Elles contribuent à la continence (le fait de retenir les selles et les gaz). Les hémorroïdesinternes, situées en haut du canal anal, sont sensibles à la pression des gaz et des selles. Elles ne sont généralement pas douloureuses, même lorsqu’elles sont dilatées. Les hémorroïdes externessont situées sous la peau de l’anus, qui est très sensible à la douleur. Plantes et remèdes naturels pour lutter contre les hémorroïdes Près de 50% des personnes âgées de 50 ans ou plus connaît, au moins une fois dans sa vie, le désagrément d'une crise d'hémorroïdes. Il existe des traitements naturels efficaces pour les soulager. Pour soulager les démangeaisons et les douleurs parfois peu intenses d’une crise d’hémorroïdes, certaines plantes regorgent de bienfaits bien connus. Quelle est la posologie à respecter ? En effet, certaines plantes possèdent des substances telles que des flavonoïdes qui ont un effet positif et protecteur sur les vaisseaux sanguins. Il s’agit en effet :

  • Le marronnier d’Inde

Sont écorce et les marrons contiennent des substances qui auraient un effet positif (stimulant et protecteur) sur les vaisseaux sanguins. Il s’agit en effet de l’æsculoside et de l’æscine qui en plus, réduiraient l’inflammation. Il serait donc indiqué pour des cas hémorroïdes moins graves. Pour soulager les douleurs dues aux hémorroïdes, il est préconisé de le consommer sous forme de : – Gouttes : 5 à 15 gouttes au quotidien jusqu’à disparition des douleurs, sont suffisantes. – Infusion: Pour ce faire, dans 1L d’eau, versez 40 grammes de marron d’Inde concassés puis, portez le tout à ébullition pendant 5 mn. Hors du feu, laissez reposer pendant une dizaine de minutes. Buvez-en 1 ou 2 tasses entre les repas pendant 3 semaines. Interrompez la prise pendant 10 jours puis, refaites une cure de 3 semaines à nouveau. Vous pouvez ajouter du miel à souhait pour relever le goût. – Suspension intégrale de plantes fraîches. Pour ce qui est de la posologie, 1 bouchon doseur de 5 ml dans un peu d’eau fraîche, matin et soir est suffisant.

  • L’hamamélis

De l’hamamélis, on utilise son écorce et ses feuilles qui contiennent des substances (flavonoïdes et tanins), favorisant la résistance des vaisseaux sanguins. En cas de crises d’hémorroïdes, les spécialistes recommandent un traitement local (suppositoire ou crème) ou un usage par voie orale de l’hamamélis. Des compresses imprégnées d’eau florale d’hamamélis peuvent être appliquées localement matin et soir. L’hamamélis a des vertus apaisantes et décongestionantes qui soulageront instantanément. A renouveler autant de fois que nécessaire.

  • La vigne rouge

Contenant des substances ayant un effet stimulant et protecteur sur les petits vaisseaux sanguins et les veines, les feuilles de la vigne rouge sont indiquées en usage traditionnel pour atténuer les douleurs provoquées par une crise d’hémorroïdes. La vigne rouge permet de faciliter la circulation sanguine et favorise la résorption des hémorroïdes. En tisane, elle se mélange dans de l’eau chaude à raison d’1 cuillerée à soupe pendant 10 minutes. Des compresses imprégnées d’infusion de vigne rouge et appliquées localement peuvent également soulager la crise.

  • Le petit houx

Fragon épineux ou petit-houx. Le rhizome de cette plante est connu pour ses propriétés favorisant la contraction et la protection des parois des vaisseaux sanguins. Utilisé en application locale (suppositoire ou crème) ou par voie orale, il est indiqué pour réduire les sensations de démangeaison et de brûlure.

  • Le mélilot

Les sommités fleuries du mélilot contiennent des flavonoïdes qui seraient à l’origine de ses effets toniques et constricteurs sur les vaisseaux sanguins. Ils augmenteraient la résistance des vaisseaux. L’usage du mélilot est reconnu comme traitement complémentaire des crises d’hémorroïdes par la Commission E allemande. Ses effets n’ont pas été démontrés par des études. Grâce à ses fleurs contenant des flavonoïdes, cette plante aurait des vertus permettant de resserrer un orifice, ainsi que des actions toniques sur les vaisseaux sanguins.

  • L’homéopathie

Les granules Aesculus hippocastanum 7CH associés à Hamamelis 7CH permettent de resserrer les vaisseaux et de soulager la crise hémorroïdaire. La posologie usuelle est de 5 granules de chaque 3 fois par jour mais mieux vaut demander l’avis de son médecin homéopathe qui pourra prescrire une posologie et un traitement adapté. Nous avons un traitement naturel très efficace pour soulager et guérir les hémorroïdes. Commandez-le dès maintenant et commencez au plus tôt le traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde. Un accompagnement est proposé pendant toute la durée de votre traitement. Nous sommes représentés dans tous les pays africains et sommes actifs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo-Brazzaville et à Kinshasa. Soyez donc sûr de recevoir vos produits immédiatement après votre commande. La livraison est gratuite partout dans le monde. Article intéressant: TERATOSPERMIE INFERTILITÉ MASCULINE Lire aussi: Tomber enceinte avec des polypes utérins

  • Le gel d’aloe vera

Le gel d’aloe vera, appliqué localement, apaisera la douleur grâce à l’effet fraîcheur qu’il procure. En outre, ses propriétés cicatrisantes et décongestionnantes contribuent à lutter contre les hémorroïdes.

  • L’huile essentielle d’hélichryse italienne

L’huile essentielle d’hélichryse italienne appelée également “immortelle” régularise les troubles de la circulation. Il suffit de diluer 2 ou 3 gouttes dans 20 gouttes d’huile végétale de son choix et d’appliquer localement matin et soir.

  • L’huile essentielle de patchouli

L’huile essentielle de patchouli décongestionne et cicatrise. Elle se prend par voie orale à raison de 2 gouttes matin et soir après le repas sur un comprimé neutre ou dans un peu de miel pendant 2 semaines.

  • Le vinaigre de cidre

Si les hémorroïdes sont visibles et externes, imbibez un coton-tige ou une compresse de vinaigre de cidre et tamponnez délicatement la zone concernée. Si les picotement occasionnés sont trop intenses, diluez le vinaigre avec un peu d'eau. Le vinaigre favorise la cicatrisation et relance la circulation. Le rhizome de petit-houx Le rhizome de petit-houx contient de nombreuses substances de la famille des flavonoïdes qui ont montré des propriétés vasoconstrictrices (provoquant la contraction des parois des vaisseaux) et vasculoprotectrices (protégeant la paroi des vaisseaux sanguins). Il peut être utilisé par voie orale et en application locale (crème ou suppositoire) pour diminuer les sensations de brûlure et de démangeaison. Le Cassis Les feuilles et les baies de cassis contiennent des anthocyanosides, des substances aux effets proches de ceux de la vitamine P. Son usage est traditionnel et n’a pas été confirmé par des études. En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des produits contenant du cassis ou des extraits de cassis (huile de pépins, extrait sec, anthocyanines). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que les compléments alimentaires à base de cassis ne peuvent pas prétendre maintenir la bonne circulation veineuse. Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les produits à base de cassis. Nous avons un traitement naturel très efficace pour soulager et guérir les hémorroïdes. Commandez-le dès maintenant et commencez au plus tôt le traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde. Un accompagnement est proposé pendant toute la durée de votre traitement. Nous sommes représentés dans tous les pays africains et sommes actifs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo-Brazzaville et à Kinshasa. Soyez donc sûr de recevoir vos produits immédiatement après votre commande. La livraison est gratuite partout dans le monde. Article intéressant: Comment agrandir vos fesses naturellement avec des herbes Article intéressant: Herbes INTÉRESSANTES pour contrôler l'éjaculation précoce NATURELLEMENT EXISTE-T-IL DES RISQUES À SOULAGER LES HÉMORROÏDES AVEC DES PLANTES? Les hémorroïdes peuvent s’accompagner de saignements au moment de l’émission des selles. La présence de sang dans les selles de manière chronique ou chez une personne de plus de 50 ans nécessite toujours un avis médical, afin que l’on puisse vérifier que les saignements ne sont pas dus à une maladie autre que de simples hémorroïdes. - D’une manière générale, les personnes qui prennent des traitements anticoagulants ou qui vont subir une intervention chirurgicale doivent s’abstenir de prendre des plantes destinées à lutter contre l’insuffisance veineuse, et notamment les hémorroïdes, du fait de leur tendance à fluidifier le sang. Un avis médical est nécessaire. - Les personnes souffrant d’hypertension artérielle doivent consulter leur médecin avant de prendre des extraits de petit-houx. - Les personnes qui ont des problèmes de foie doivent éviter le mélilot. - La vigne rouge contient du resvératrol qui possède une activité proche des hormones de la famille des estrogènes. Son usage est déconseillé chez les femmes présentant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein ou de l’utérus. - Chez les femmes enceintes, du fait des risques liés à l’usage des plantes pendant la grossesse, le traitement d’une crise d’hémorroïdes doit se limiter à ramollir les selles (par exemple avec des graines de psyllium) et à soulager localement la douleur (par des applications de crèmes ou de pommades sur la région anale). QUELLES SONT LES CAUSES DES HÉMORROÏDES ?La constipation: l'une des premières causes de crise hémorroïdaire est la constipation, qui incite à déployer plus d'efforts lors de la défécation. Par ailleurs, la sédentarité et l'absence d'exercice physique peuvent engendrer une perte de tonus rectal et donc favoriser l'apparition des symptômes. ► Le manque de fibres: le trouble hémorroïdaire peut également trouver son origine dans le contenu de votre assiette : une alimentation pauvre en fibres (donc favorisant la constipation) et très épicée peut en effet provoquer son apparition. Pour limiter les risques d'hémorroïdes, mieux vaut donc consommer des aliments riches en fibres (céréales complètes, fruits et légumes...). ► La grossesse: les femmes enceintes sont particulièrement touchées par le phénomène : les hémorroïdes peuvent survenir au cours des premiers mois de grossesse, mais aussi suite à la poussée réalisée lors de l'accouchement. Les facteurs favorisants des hémorroïdes Certains facteurs peuvent favoriser ou aggraver les symptômes : - certaines périodes de vie chez les femmes : grossesse, accouchement, post-partum (période suivant l'accouchement) et période prémenstruelle (avant les règles) ; - la constipation, - des efforts déployés pour évacuer une selle, - de la position assise prolongée sur le siège des toilettes, - de l'utilisation de certains laxatifs qui aggravent la pathologie hémorroïdaire ; - un épisode de diarrhée par phénomène irritatif ; - la sédentarité ; - le surpoids et l'obésité ; - la consommation d'alcool et de plats épicés ; - la pratique de certains sports et de certaines activités qui contraignent à soulever des objets lourds. QUELS SONT LES SYMPTÔMES DES HÉMORROÏDES ? Les symptômes de la maladie hémorroïdaire sont variables selon les personnes et selon la localisation des hémorroïdes. Ils peuvent survenir soit sous forme de crise hémorroïdaire aiguë, soit de façon continue. La crise hémorroïdaire se manifeste par de vives douleurs, des saignements plus ou moins visibles, éventuellement la sortie hors de l’anus des hémorroïdes internes. Elle peut se compliquer de thrombose hémorroïdaire. - Les douleurs de la crise hémorroïdaire; - Les crises d’hémorroïdes externes se traduisent par l’apparition d’une petite boule juste au bord de l’anus, de la même couleur que la peau. La formation de ce caillot occasionne souvent de vives douleurs, car la paroi de l’anus, très irriguée et innervée, est extrêmement sensible. Les crises d’hémorroïdes internes ne sont habituellement pas douloureuse; - Les saignements lors des hémorroïdes; - Les hémorroïdes étant des vaisseaux sanguins très superficiels, les saignements sont fréquents. Ceux dus aux hémorroïdes internes sont plutôt des saignements discrets, généralement visibles uniquement sur le papier toilette, pendant ou après les selle; - Le prolapsus hémorroïdaire; - Lorsque les hémorroïdes internes sont très dilatées, elles peuvent apparaître hors de l’anus, notamment lors des poussées : c’est le prolapsus hémorroïdaire. Il peut provoquer des irritations, des démangeaisons ou une envie fréquente d’aller à la selle, sans résultat. Nous avons un traitement naturel très efficace pour soulager et guérir les hémorroïdes. Commandez-le dès maintenant et commencez au plus tôt le traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde. Un accompagnement est proposé pendant toute la durée de votre traitement. Nous sommes représentés dans tous les pays africains et sommes actifs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo-Brazzaville et à Kinshasa. Soyez donc sûr de recevoir vos produits immédiatement après votre commande. QUELLES SONT LES COMPLICATIONS ÉVENTUELLES DES HÉMORROÏDES ? Les crises d’hémorroïdes disparaissent habituellement en quelques jours. Elles ont tendance à réapparaître. Elles entraînent des saignements. S’ils sont abondants et répétés, ils peuvent entraîner une anémie. La véritable complication est l’étranglement des hémorroïdes à l’anus, source de douleurs vives et durables, notamment si un caillot se forme (thrombose hémorroïdaire). La thrombose hémorroïdaire se caractérise par la formation d'un caillot dans les tissus hémorroïdaires qui va ainsi exercer une pression puis induire un gonflement qui va majorer la douleur. C'est une des complications les plus graves. Quand consulter? Si l'ensemble des symptômes listés plus haut désignent la plupart du temps une maladie hémorroïdaire, ils peuvent également être révélateurs d'autres maladies de l'anus ou de l'intestin. C'est pourquoi, au moindre saignement, il est recommandé de consulter un médecin. Celui-ci peut en outre intervenir rapidement en cas de thombose hémorroïdaire externe. Ce trouble résulte de la formation d'un caillot et se traduit par l'apparition d'une tuméfaction bleutée très douloureuse à l'entrée de l'anus ; le médecin peut alors réaliser une petite incision, sous anesthésie locale, pour soulager le patient. Hémorroïdes : les mesures de prévention Des mesures préventives permettent de réduire le risque de développer des hémorroïdes. Par ailleurs, il existe des traitements médicaux et chirurgicaux pour les soigner.

  • Alimentation en cas d'hémorroïde

- Mettre les fibres au menu Pour lutter contre les hémorroïdes, il faut agir en amont et prévenir la constipation car celle-ci favorise les crises. Les fibres (légumes, fruits, céréales complètes) favorisent une bonne digestion et empêchent la constipation. - Éviter les épices En cas de crise hémorroïdaire, il faut éviter de manger épicé. Exit le piment, le curry, le paprika, le poivre ou encore le wasabi qui favorisent la dilatation des veines et la sensation de brûlure du rectum. - Boire suffisamment d’eau et d’autres liquides durant le jour Prendre le temps de manger le matin : en effet, l’intestin a le réflexe de se vider après les repas, surtout après le petit-déjeuner. - Faite des exercices physique régulier Il est recommandé : de pratiquer une vingtaine de minutes de marche par jour à bonne allure pour stimuler le transit intestinal ; d'éviter de rester assis de longues heures. Si l’on ne peut faire autrement, se lever à l’occasion, pour 1 ou 2 minutes.

  • Hygiène intestinale

- Aller à la selle régulièrement Il est important de ne pas retarder le moment de déféquer si le besoin se fait sentir. Plus on attend, plus les selles deviennent sèches et dures. Au moment de la défécation, éviter de forcer en retenant son souffle. - Ne pas rester assis sur le siège des toilettes plus longtemps qu'il ne le faut. Dans cette position, les muscles de l’anus sont relâchés, entraînant un afflux de sang. Il est pour ce faire conseillé d'éviter de lire.

  • Prévenir les récidives

En cas de récidives, il est recommandé de prendre des suppléments de fibres, comme : le psyllium : Metamucil®, Fibropur®, Prodiem®, etc. ; d’autres types de fibres telles que Fibramax®. On les trouve en vente libre en pharmacie. Ils peuvent être pris à long terme sans problème. Il convient aussi de : - s’assurer de boire beaucoup d'eau afin d’éviter l’obstruction du tube digestif ; - éviter de prendre d’autres types de laxatifs que les suppléments de fibres.

  • Habitudes de vie

Dans le but de régulariser le transit intestinal, les médecins suggèrent, avant tout, de respecter autant que possible les règles d’hygiène et les habitudes de vie décrites dans la section Prévention. Conseils et soins de base contre l'hémorroïdes Pour soigner des hémorroïdes, il est recommandé de : - garder la région anale propre : prendre un bain ou une douche quotidiennement. Il n'est cependant pas nécessaire d'utiliser du savon ; - se nettoyer doucement avec un papier hygiénique imbibé d’eau, une serviette humide pour bébé ou un linge de coton humide, après être allé à la selle ; - éviter les papiers hygiéniques parfumés ; - appliquer des compresses froides sur l’anus pendant une dizaine de minutes, 3 ou 4 fois par jour, en cas de démangeaisons ; - prendre un bain de siège dans de l’eau chaude, de 10 à 15 minutes, 2 ou 3 fois par jour, pour soulager la douleur, en cas de caillot ou de descente d’hémorroïdes. Certaines pharmacies et certains magasins spécialisés vendent de petits bains qu'on peut installer sur les toilettes ; - ne pas ajouter de savon dans l’eau ; - assécher délicatement et mettre une poudre non parfumée pour garder la peau au sec, telle que de la fécule de maïs ou une poudre antifongique ; - porter des sous-vêtements de coton : le lycra, l’acrylique et les autres fibres synthétiques empêchent l’évacuation de l’humidité ; - éviter les boissons et les aliments qui peuvent irriter les muqueuses, tels que le café même décaféiné, l'alcool, la moutarde forte, le piment fort et les autres épices fortes, tant que les hémorroïdes ne sont pas guéries ; - éviter de lever des objets lourds, car cela augmente la pression dans les veines. Nous avons un traitement naturel très efficace pour soulager et guérir les hémorroïdes. Commandez-le dès maintenant et commencez au plus tôt le traitement naturel pour guérir l'Hémorroïde. Un accompagnement est proposé pendant toute la durée de votre traitement. Nous sommes représentés dans tous les pays africains et sommes actifs au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo-Brazzaville et à Kinshasa. Soyez donc sûr de recevoir vos produits immédiatement après votre commande.



hémorroïdes durée
hémorroïdes durée

1 vue0 commentaire
bottom of page