top of page

les aliments à éviter en cas de fibromes

Dernière mise à jour : 15 févr. 2023


les aliments à éviter en cas de fibromes

Les fibromes utérins, également connus sous le nom de myomes, sont des tumeurs bénignes qui se développent dans l'utérus chez les femmes. Bien que les fibromes soient généralement non cancéreux, ils peuvent causer des symptômes gênants et affecter la qualité de vie. Dans cet article, nous examinons les causes, les symptômes, les options de traitement pour les fibromes et les aliments à éviter en cas de fibromes.


Causes des fibromes utérins


Les causes exactes des fibromes utérins ne sont pas claires, mais des facteurs tels que des antécédents familiaux, des déséquilibres hormonaux et des changements dans les gènes peuvent augmenter le risque de développer cette maladie. Les fibromes sont plus fréquents chez les femmes âgées de 30 à 50 ans et chez les femmes obèses.


Symptômes des fibromes utérins


La plupart du temps, les fibromes sont asymptomatiques. C'est-à-dire qu'ils ne manifestent aucun symptôme. C'est donc souvent lors d'un examen fortuite que leur présence est détectée. Mais lorsqu'ils se manifestent, les symptômes peuvent être de divers types. En effet, la présence de fibromes au niveau de l'utérus peut causer


  • Des menstruations douloureuses et abondantes ;

  • Des douleurs pelviennes : Les fibromes peuvent causer une douleur pelvienne chronique, qui peut être ressentie comme une douleur sourde ou aiguë ;

  • Un besoin fréquent d'uriner : Les fibromes peuvent exercer une pression sur la vessie, ce qui peut entraîner une envie fréquente d'uriner ;

  • De la constipation : Les fibromes peuvent également exercer une pression sur le rectum, ce qui peut causer de la constipation ;

  • L'infertilité


Traitement des fibromes utérins


Le traitement des fibromes utérins dépend de la gravité des symptômes et de la taille des fibromes. Plusieurs options sont disponibles. On distingue donc :


Le traitement médicamenteux : Les médicaments tels que les contraceptifs oraux et les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent aider à soulager les symptômes des fibromes ;


La chirurgie : Elle est souvent préconisée lorsqu'il s'agit de d'enlever des fibromes de grande taille ou entraînant des symptômes graves ;


La thérapie de réduction des fibromes : Il s'agit d'un ensemble de thérapies permettant de réduire les fibromes. La technique la plus utilisée est l'embolisation des artères utérines. Non seulement elle permet de réduire les fibromes, mais elle permet aussi de soulager les symptômes.


Bien qu'il existe des solutions pour soigner les fibromes, vous avez tout d'abord une première part de responsabilité. En effet, le premier aspect à prendre en compte en cas de fibromes est l'alimentation. Il y a certains aliments qu'une femme atteinte de fibromes devrait à tout prix éviter. On vous a fait une petite liste.



aliments à éviter en cas de fibromes


Lorsque vous souffrez de fibromes, il est important de revoir votre alimentation. Vous ne pouvez plus tout consommer car certains aliments peuvent aggraver ou compliquer vos chances de guérison. En voici quelques uns.


  • La viande rouge : Très riche en graisses saturées, la viande rouge peut augmenter le risque de développer des fibromes. Il est recommandé de limiter la consommation de viande rouge et de privilégier des sources de protéines maigres telles que le poisson, le poulet et les haricots.


  • Les aliments transformés : Les aliments transformés sont souvent riches en graisses saturées et en sucre ajouté, ce qui peut augmenter l'inflammation dans le corps et aggraver les symptômes des fibromes. Il est recommandé d'éviter les aliments transformés tels que les snacks sucrés, les boissons gazeuses, les biscuits et les gâteaux.


  • Produits laitiers : Les produits laitiers peuvent contenir des hormones et des antibiotiques, qui peuvent aggraver les symptômes des fibromes. Il est recommandé de limiter la consommation de produits laitiers et d'opter pour des alternatives telles que le lait d'amande ou de soja.


  • La caféine : La caféine peut aggraver les symptômes des fibromes en augmentant l'inflammation et en provoquant des crampes. Il est recommandé de limiter la consommation de caféine en évitant le café, le thé et les boissons énergisantes.


  • L'alcool : L'alcool peut aggraver les symptômes des fibromes en augmentant l'inflammation et en perturbant l'équilibre hormonal. Il est recommandé d'éviter l'alcool ou de le consommer avec modération.

A contrario, certains aliments peuvent aider à réduire les symptômes des fibromes et à vraiment améliorer la qualité de vie. Ils peuvent aussi aider à réduire l'inflammation et l'impact hormonal.



quelques aliments à privilégier en cas de fibromes


Les fruits et légumes


Les fruits et légumes sont riches en nutriments tels que les vitamines, les minéraux et les antioxydants qui aident à réduire l'inflammation dans le corps. Il est recommandé de consommer une variété de fruits et légumes de différentes couleurs pour s'assurer d'obtenir une variété de nutriments.


Les grains entiers


Les grains entiers, tels que le pain de blé entier, les pâtes de blé entier, le riz brun et l'avoine, sont riches en fibres et aident à réduire l'inflammation. Les grains entiers peuvent également aider à réguler les niveaux d'œstrogènes dans le corps, ce qui peut aider à réduire la croissance des fibromes.


Les sources de protéines maigres


Les sources de protéines maigres telles que le poisson, le poulet, les haricots et les lentilles sont une excellente source de protéines sans l'excès de graisses saturées que l'on trouve dans la viande rouge. Les protéines sont importantes pour la réparation des tissus et la construction de muscles.


Les noix et graines


Les noix et les graines, telles que les amandes, les noix de cajou, les graines de chia et les graines de lin, sont riches en acides gras oméga-3 qui aident à réduire l'inflammation. Les noix et les graines sont également riches en fibres et en protéines, ce qui peut aider à réguler les niveaux d'œstrogènes dans le corps.


Tisanes et infusions


Certaines tisanes et infusions, telles que la camomille, la menthe poivrée et la racine de pissenlit, peuvent aider à réduire l'inflammation et les crampes associées aux fibromes.


Il est important de noter que les aliments ne peuvent pas guérir les fibromes, mais une alimentation saine et équilibrée peut aider à réduire les symptômes et à améliorer la qualité de vie. En combinant une alimentation saine avec d'autres traitements recommandés par un professionnel de la santé, les femmes atteintes de fibromes peuvent réduire l'impact des fibromes sur leur vie quotidienne.


En parlant justement de traitement, notre centre de phytothérapie a mis sur pied un remède à base de plantes naturelles fait avec des plantes ayant des propriétés d'anti-inflammatoires, d'antioxydants et bien d'autres. Il s'agit d'un traitement de trois mois qui permet de détruire entièrement les fibromes puis de nettoyer l'utérus en profondeur.


Nous sommes présents dans toute l'Afrique puisque nous avons des représentants au Cameroun, en Côte d’ivoire, au Mali, au Sénégal, au Burkina Faso, au Togo, au Kenya, au Nigeria, au Gabon, en République centrafricaine, au Bénin, au Tchad, au Congo Brazzaville et à Kinshasa. Nous livrons également nos traitements à l'extérieur de l'Afrique grâce à notre partenariat avec DHL l'un des plus grands services de livraison internationale.


Pour nous contacter, il vous suffit juste de laisser un message dans le chat du site ou tout simplement de nous contacter via WhatsApp en cliquant juste ici. Nous vous prendrons aussitôt en charge afin d'établir votre diagnostic.


Découvrez aussi nos autres sites :





Comments


bottom of page