• martial zougnon

polype uterin ventre gonflé

Dernière mise à jour : 16 nov.

polype uterin ventre gonflé: Les polypes utérins sont des tumeurs bénignes en forme de battant de cloche, siégeant à l’intérieur de la cavité utérine. Leurs pédicules s’attachent sur l’une des parois de l’utérus. Les experts de Afrique Remède Bo vous offre un traitement naturel pour soigner définitivement les polypes utérin sans opération. Afrique Remède Bio vous propose les meilleures remèdes ainsi que les meilleures recettes à base de plantes. Cependant, Nous disposons d'un traitement naturel à base de plante médicinale pour soigner définitivement les polypes, kystes ovariens et les fibromes de l'utérus. Le centre Afrique Remède Bio est spécialisé dans la phytothérapie Africaine. La phytothérapie africaine désigne le traitement fondé sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. Les bienfaits et les vertus des plantes sont encore aujourd’hui mal connus mais très nombreuses.


GENERALITE sur : polype uterin ventre gonflé


Les polypes de l'utérus sont le plus souvent asymptomatiques et peuvent être diagnostiqués, de manière fortuite, lors d'une échographie pelvienne ou d'une consultation.

Ils peuvent provoquer :

. Des saignements génitaux et abondants

. Des règles trop abondantes ou ménorragies

. Une infertilité ainsi que des fausses couches

. Des pertes vaginales abondantes et/ou inhabituelles.

Leur symptomatologie est riche et repose avant tout sur les saignements qu'ils se produisent en dehors des règles (métrorragies) ou pendant celles-ci (ménorragies).

Des saignements peu ou très abondants survenant de façon imprévisible au cours d'un cycle.

Des règles plus abondantes que d'habitude.

Une gêne à type de pesanteur dans le bas ventre.


cliquez ici pour plus d'informations ou contactez-nous par whatsapp sur le +229 61 05 41 78




Il existe deux sortes de polypes

POLYPES MUQUEUX : Les polypes muqueux sont développés par la muqueuse utérine elle-même. Ils sont en général de petit taille mais souvent nombreux. Ils résultent d’un développement excessif de la muqueuse utérine le plus souvent consécutif a une insuffisance de sécrétion de progestérone.

Ils se manifestent en général par des saignements

POLYPES SOUS-MUQUEUX : aussi fibreux se développent au dépend du muscle utérin lui-même, constitué d’une variété de fibromes parfois volumineux.

Cela se manifeste aussi par des saignements

Généralité des deux cas de polypes-symptômes :

  • Chez les femmes menstruées : des saignements vaginaux entre les périodes menstruelles ou des menstruations anormalement abondantes ou prolongées.

  • Chez les femmes ménopausées : saignements gynécologiques. Chez une femme ménopausée qui saigne, des examens doivent toujours être faits pour dépister un éventuel cancer de l’endomètre.

  • Des pertes vaginales anormales, des pertes blanches, des pertes comme de l’eau, ou même des pertes purulentes ;

  • Des crampes ou des douleurs au bas-ventre ;

  • Des douleurs au moment d'uriner ;

  • Des douleurs pendant les relations sexuelles.

NB : Pour éviter l’opération, Nous mettons à votre disposition un traitement naturel pour faire disparaitre vos polypes utérin de façon définitive.

Ce traitement est à base de plante et vous fera assez de bien.

Le traitement naturel que nous vous proposons pour guérir définitivement et sans chirurgie de vos polypes naturellement est composé de tisanes 100% naturelles. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les polypes. Il a déjà fait la preuve son efficacité en guérissant de nombreuses patientes.Aussi, si vous voulez vous débarrassez de vos polypes utérins et tomber enceinte rapidement, c’est que qu’il vous faut. Avec nous, pas de récidives

Le polype utérin ou polype endométrial est une excroissance de l'endomètre, muqueuse qui tapisse l'intérieur de l'utérus. Tumeur bénigne, sa taille, son nombre, sa forme et sa composition sont variables. Un polype peut emplir toute la cavité utérine, être unique ou multiple, être pédiculé (s'attachant à l'utérus par un pied) ou sessile (avec une large base d'implantation).

Il peut rester contenu dans la cavité utérine, se situer dans le col utérin (polype de l'endocol), ou s'extérioriser par le col dans le vagin. Situé près de l'abouchement des trompes de Fallope, il peut gêner la fertilité.

Il ne faut pas confondre polype et fibrome utérin, qui se développe aux dépens des cellules musculaires de l'utérus.

Causes et facteurs de risque du polype de l'utérus

Bien qu'un polype de l'utérus puisse se développer à tout moment, il survient le plus souvent entre 30 et 60 ans. De cause inconnue, les polypes utérins sont sensibles aux œstrogènes, hormone sexuelle jouant sur le fonctionnement de l'endomètre.

Ils sont plus à risque de se développer en cas de surpoids, d'hypertension artérielle ou de prise de tamoxifène, un médicament contre le cancer du sein.

Symptômes du polype de l'utérus

Les polypes de l'utérus sont le plus souvent asymptomatiques et peuvent être diagnostiqués, de manière fortuite, lors d'une échographie pelvienne ou d'une consultation chez le gynécologue.

Ils peuvent provoquer :

Diagnostic du polype de l'utérus

Le polype de l'utérus peut être découvert lors de l'examen clinique par un gynécologue si le polype est visible au niveau du col ou du vagin, ou s'il est suffisamment volumineux pour être palpé.

Une échographie pelvienne, de préférence en première partie de cycle (juste après les règles), permet de visualiser le ou les polypes et de déterminer l'existence d'un lien de cause à effet entre la présence du polype et les symptômes signalés. Le doppler permettra de différencier le polype du fibrome, dont la vascularisation est différente.

L'hystéroscopie est une intervention ambulatoire (sans nuit passée à l'hôpital) qui s'effectue grâce à une caméra (hystéroscope) introduite par le vagin dans l’utérus. Diagnostique, elle permet de préciser le polype utérin en le visualisant directement et peut être associée à une biopsie (prélèvement) de l'endomètre.

Complications et risques du polype de l'utérus

Un polype de l'utérus peut se cancériser dans 0,5 à 1 % des cas, en particulier lors de la ménopause. Seule l'analyse au laboratoire d'une biopsie ou du polype dans son entier après ablation permet le diagnostic de bénignité avec certitude.

Il faut faire attention aux possibles erreurs diagnostiques : un polype utérin peut ressembler à un fibrome ou à un cancer de l'endomètre. Mais à l'inverse, un cancer de l’endomètre peut parfois ressembler à un polype. L’association d’un polype à un cancer de l’endomètre est plus fréquente après la ménopause.

S'il provoque des saignements importants ou prolongés, un polype peut entraîner une anémie. Il peut aussi gêner la fertilité s'il est situé près de l'abouchement des trompes de Fallope dans l'utérus.

Enfin, un polype peut récidiver malgré son ablation.


Traitement du polype de l'utérus: polype uterin ventre gonflé


Le traitement du polype de l'utérus consiste en son ablation. Elle peut se discuter si la patiente est asymptomatique et non ménopausée. Elle est faite le plus souvent lors d'une hystéroscopie opératoire, où l'on retire le polype grâce à un résecteur (un instrument coupant) introduit dans l'utérus par le vagin en même temps que l'hystéroscope, caméra qui permet de visualiser l'exérèse du polype.

Chez les femmes qui présentent un risque de cancer (femme ménopausée) ou de récidive (femmes âgées de plus de 45 ans), il peut être souhaitable de retirer toute la muqueuse utérine ou une hystérectomie totale, en conservant ou non les ovaires en fonction de l'âge de la femme.

Après l’intervention, l’ensemble des éléments enlevés est analysé au laboratoire pour s’assurer qu’il s’agit bien de polypes bénins.

Les polypes sont de petites excroissances de muqueuses utérines, c'est-à-dire du tissu qui tapisse l’intérieur de la cavité utérine. Ils sont toujours bénins et ne dégénèrent pas. Par contre, ils peuvent provoquer des troubles des règles, voire des hémorragies. Ils peuvent aussi être responsables d’une infécondité. Leur traitement est simple : il faut les évacuer sous anesthésie générale, en passant par les voies naturelles. Le polype de l’utérus ne dégénère pas. Le cancer de l’utérus est une entité à part qui n’a pas pour premier stade le polype de l’utérus.


cliquez ici pour plus d'informations ou contactez-nous par whatsapp sur le +229 61 05 41 78


Découvrez également des sites qui proposent des recettes naturelles.


www.ndiasante.com www.remedebio.com www.fadhilabio.com www.amanbio.net www.ndiasante.com www.remedebio.com www.fadhilabio.com www.amanbio.net

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout