top of page

régime fibrome

Dernière mise à jour : 21 janv.


fibrome utérin

Parmi les pathologies féminines les plus répandues on distingue les fibromes qui touchent environ 4 femmes sur 10. Il s'agit d'une pathologie qui peut être asymptomatique mais dont les répercussions peuvent aller jusqu'à une infertilité. Heureusement qu'il existe des traitements naturels pour venir à bout de ces tumeurs bénignes grâce à l'effet des plantes. On vous en propose quelques uns juste ici.


Mais ces remèdes ne seraient pas aussi efficaces sans un minimum de bon vivre en l'occurrence sur le plan alimentaire. En effet, le régime alimentaire a une très grande incidence sur l'évolution d'un fibrome. En fonction de ce que vous mangez, ces tumeurs qui sont bénignes peuvent régresser ou au contraire progresser plus rapidement.


Pour vous aider à lutter efficacement contre cette pathologie, nous vous avons concocté une petite liste des aliments à éviter ou à privilégier en cas de fibrome. C'est parti donc.


Petit récapitulatif de ce que c'est qu'un fibrome


Si vous ne savez pas ce que c'est que des fibromes, voici un bref récapitulatif vite fait sur la pathologie. Les fibromes sont des tumeurs bénignes au niveau de l'utérus qui se développent chez la femme à partir de l'âge de procréation. C'est-à dire que dès qu'une femme entre en âge de procréer, le risque de développer des fibromes s'agrandit. Ils peuvent rester des années sans symptômes et se développer en silence.


Dans le cas où les symptômes apparaissent, la femme atteinte ressent des douleurs pelviennes. Les fibromes peuvent aussi engendrer des saignements gynécologiques correspondant à des règles abondantes (ménorragies).


En ce qui concerne les causes, elles ne sont jusqu'à présent bien connues. Mais parmi les facteurs de risque, on distingue les antécédents familiaux, une puberté précoce et l'obésité. Comme vous pouvez le constater avec le dernier facteur de risque, l'alimentation joue un rôle assez important dans la survenue d'un fibrome chez la femme.


Bien qu'il ne s'agisse que d'un facteur de risque parmi tant d'autres, un mauvais régime alimentaire peut augmenter considérablement vos chances de contracter des fibromes. Et comme pour signifier que l'alimentation est le socle d'une bonne santé, si vous souffrez déjà de la pathologie, il est possible grâce toujours à l'alimentation de réduire les fibromes et de favoriser leur disparition.


Vous souhaitez avoir plus d'informations sur les fibromes ? Contactez-nous juste ici


régime fibrome : Quels sont les aliments à éviter ou privilégier en cas de fibrome utérin


régime fibromes

Aliments à éviter


Lorsque vous souffrez de fibromes, la première des choses à faire est de faire attention à votre alimentation. Bien sûr, votre régime alimentaire réadapté seul ne vous permettra pas de guérir totalement de la pathologie mais il vous aidera à augmenter vos chances de guérison.


Il faut déjà savoir que l'une des causes des fibromes est un excès d'œstrogènes. Si vous avez l'habitude de prendre des hormones, il vous faudra arrêter. Lorsque vous êtes atteinte de fibrome, il vous faut éviter aussi le plus possible les aliments transformés, les aliments contenants des additifs ou des édulcorants. Consommez des fruits et légumes mais en prenant soin de les laver très soigneusement afin d'éliminer les possibles traces de pesticides.


Si vous souffrez des fibromes, faites très attention à votre consommation d'alcool et limitez très fortement les boissons contenant de la caféine. En effet, l'alcool et les boissons à base de caféine agissent sur le bon fonctionnement du foie. Ils favorisent aussi la croissance des fibromes. Alors vigilance. En cas de fibrome évitez les boissons gazeuses, le café, le chocolat. Limitez votre consommation de vin rouge (02 verres de vin rouge par jour). Privilégiez l'eau de source peu minéralisée.


Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez nous juste ici


Aliments à privilégier


D'après certaines études, le risque de fibrome est réduit chez les femmes qui consomment au minimum 4 portions de fruits et légumes. On retient donc que consommer des fruits et légumes aide à prévenir le fibrome mais aussi à lutter contre lorsqu'il est déjà présent.


En cas de fibrome, il est aussi recommandé d'adopter un régime riche en fibre. En effet, les fibres facilitent le transport de l'œstrogène hors de l'organisme. Ils aident aussi à éviter les problèmes de constipation possibles en fonction de la grosseur du fibrome. Vous retrouverez les fibres alimentaires dans les céréales à grains entiers. Nécessitez pas à en consommer.


Les légumes verts favorisent le transit intestinal : entre betteraves, épinards, petits pois, céleri, fenouil ou endive, vous aurez le choix. Quant aux fruits, ayez la préférence plutôt pour la prune, le kiwi, l'orange, le fruit de la passion, la framboise, la mûre, la groseille, le raisin, la goyave, la noix et la noisette fraîche.


Les nombreux polluants et toxines environnementaux peuvent s'accumuler au niveau du foie. Ceux-ci imitent l'effet des œstrogènes dans l'organisme et inciter la croissance des fibromes. Il est donc important de les éliminer et certains aliments peuvent vous aider à y arriver. Il s'agit des aliments riches en acide aminés soufrés ou contenant des sulforaphanes, issus de l'agriculture biologique : la famille des choux (brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles, chou frisé) mais aussi les carottes, les betteraves, les oignons, l'artichaut, le citron, l'ail et les poireaux.


Quand est-il des acides gras ?


régime fibrome

Vous pouvez toujours consommer des acides gras pas n'importe lesquels. Certaines huiles riches en oméga 6, comme celle d'huile d'onagre, de bourrache de première pression à froid, sont de très bons régulateurs hormonaux. Un petit bouchon sur votre assiette de légumes ou de crudités, au moment de servir et le tour est joué.


Au contraire des viandes, privilégiez plutôt les petits poissons gras comme le hareng, le maquereau, la sardine, le flétan, riches en oméga 3 et qui contribueront à équilibrer la balance oméga 3/ oméga 6.


Du fer en cas d'anémie avérée


Le fibrome peut provoquer des règles abondantes, avec à la clé un risque d'anémie et de fatigue. Pensez à manger du fer sous forme d'algues, de cacao, de légumes secs, de jaune d'œuf, d'oléagineux, de palourdes, d'huîtres, de foie (porc,veau ou lapin), d'haricot verts et de farines complètes.


Pratiquez aussi une activité physique régulière


Les femmes physiquement actives seraient moins sujettes aux fibromes que les femmes sédentaires ou obèses. Le surplus de poids* peut en effet augmenter les effets de l'œstrogène sur l'utérus. Un peu d'exercice au quotidien vous permettra donc de brûler des calories tout en améliorant votre circulation et surtout favoriser l'élimination des déchets.


Pour traiter le fibrome lui-même, il s'agira donc avant tout d'avoir une alimentation saine, une bonne hygiène de vie et de faire régulièrement de l'exercice en plein air, en dehors d'un bon suivi médical. Vous pouvez aussi faire confiance à notre expertise.


Faites nous confiance


Nous avons soigné plus d'une dizaine de femmes souffrant de fibromes à travers le monde grâce à notre traitement naturel fait à base de plantes. Il s'agit d'un traitement naturel extrêmement puissant qui fera disparaître les fibromes au bout de 03 mois de traitement minimum. Vous pouvez entrer en possession de ce traitement en nous contactant juste ici via WhatsApp


Découvrez aussi :


www.ndiasante.com


www.remedebio.com


www.tisaneafricaine.com

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page