top of page

que faire contre les hemorroides

Le Centre de Phytothérapie Afrique Remède Bio dispose d'une recette naturelle composée de plantes médicinales pour soigner naturellement les hémorroïdes. Les vertus des plantes sont nombreuses et variées. Les recettes que nous proposons sont à base de plantes et sont très utilisées en Afrique. La durée du traitement pour être complètement guéri est de trois mois. Les améliorations sont déjà bien visible au bout de 2 semaines de traitement contre les hémorroïdes. Si vous souffrez des hémorroïdes, la phytothérapie est la solution naturelle à votre maladie. Les recettes utilisées sont des tisanes qui permettent de soigner les hémorroïdes.



que faire contre les hemorroides

Les hémorroïdes sont des veines enflées situées autour de l’anus ou dans la partie inférieure du rectum. Ici, il sera question d’un remède arabe pour les hémorroïdes. Avant de continuer, il est bien de rappeler qu’ils se déclenchent lorsque vous exercez une trop grande pression sur les veines autour de votre anus. Ca peut donc être si vous :

  • forcez trop pendant une selle ;

  • aviez des complications d’une constipation chronique ;

  • êtes assis pendant une longue période, surtout sur les toilettes ;

  • aviez une histoire familiale d’hémorroïdes

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! Vous y êtes plus exposés si vous :

  • soulevez constamment des charges lourdes ;

  • êtes obèse ou exercer toute autre pression constante sur votre corps


que faire contre les hemorroides
que faire contre les hemorroides

De plus, vous n’êtes pas à l’abri si vous faites des efforts pendant que vous allez ou essayez d’aller à la selle, que ce soit parce que vous souffrez de diarrhée ou de constipation, ou que vous restez assis trop longtemps sur les toilettes. Il faut savoir également savoir que les rapports sexuels anaux peuvent également irriter les hémorroïdes. Par ailleurs, vous êtes également plus susceptible de développer des hémorroïdes si vous êtes enceinte. Pourquoi ? En réalité, lorsque l’utérus grossit, il appuie sur la veine du côlon, la faisant gonfler. A lire aussi : varicocèle traitement naturel Les différents types d’hémorroïdes Il existe quatre (04) types d’hémorroides notamment :

  • interne ;

  • externe ;

  • prolapsus ;

  • thrombosé

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! 1 – Hémorroïdes internes Les hémorroïdes internes se trouvent dans votre rectum. Ils ne peuvent pas toujours être vus car ils sont trop profonds dans votre anus pour être visibles. Parfois, ils peuvent gonfler et sortir de votre anus. Ceci est connu comme une hémorroïde prolabée. Il n’y a pas de nerfs qui détectent la douleur dans votre rectum, ce qui fait que vous ne les remarquerez donc peut-être pas. Néanmoins, ils peuvent provoquer des symptômes s’ils grossissent. 2 – Hémorroïdes externes Les hémorroïdes externes se produisent sur votre anus, directement à la surface d’où sortent vos selles. Ils ne sont pas toujours visibles, mais sont parfois considérés comme des bosses sur la surface anale. Les symptômes des hémorroïdes externes sont essentiellement les mêmes que ceux des hémorroïdes internes. Cependant, comme ils sont situés à l’extérieur de votre région rectale, vous pouvez ressentir plus de douleur ou d’inconfort. Par ailleurs, ils sont plus faciles à voir lorsqu’ils gonflent et la couleur bleuâtre des veines dilatées est visible sous la surface de la peau anale. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! 3 – Prolapsus Il s’agit d’une hémorroïde prolabée qui se produit lorsque les hémorroïdes internes gonflent et dépassent de votre anus. Suivant, il comprend quatre (04) différents stades ou grades à savoir : 1er Stade : pas de prolapsus du tout ; 2ème Stade : prolapsus, mais se rétractera d’eux-mêmes. Ceux-ci ne peuvent devenir prolapsus que lorsque vous forcer à la selle. Néanmoins, ils reviennent par la suite à leur position normale ; 3ème Stade : prolapsus, et vous devez le repousser en vous-même. Ceux-ci peuvent avoir besoin d’être traités afin qu’ils ne deviennent pas trop douloureux ou infectés ; 4ème Stade : prolapsus, et vous ne pouvez pas le repousser sans beaucoup de douleur. Ceux-ci devront généralement être traités pour prévenir la douleur, l’inconfort ou d’autres complications. Ces types d’hémorroides ressemblent à des bosses ou à des bosses rouges enflées à l’extérieur de votre anus. Vous pourrez ainsi peut-être les voir si vous utilisez un miroir pour examiner cette zone. 4 – Hémorroïde thrombosés Les hémorroïdes thrombosés sont essentiellement une complication d’une hémorroïde, dans laquelle un caillot sanguin ou thrombose se forme. Ces caillots sanguins peuvent survenir dans les hémorroïdes internes et externes. Ils peuvent apparaitre comme des bosses ou un gonflement autour de votre anus. De plus, leurs manifestations peuvent inclure des douleurs intenses et démangeaisons gonflement et rougeur couleur bleuâtre autour de la zone de l’hémorroïde. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! Remède arabe contre les hémorroïdes : leurs manifestations Les hémorroïdes se manifestent par des :

  • démangeaisons extrêmes autour de l’anus ;

  • irritation et douleur autour de l’anus ;

  • bosses ou gonflement qui démangent ou sont douloureux près de votre anus ;

  • fuites fécales ;

  • grumeaux près ou autour de l’anus ;

  • selles douloureuses ;

  • sang sur les tissus après une selle

Si vous avez déjà des saignements ou des selles noires, vous devriez consulter un professionnel médical. Pourquoi ? Juste parce-que les saignements peuvent être causés par autre chose que les hémorroïdes et doivent être évalués. Les complications possibles Les complications des hémorroïdes sont rares, mais peuvent inclure :

  • caillots sanguins dans la veine enflée ;

  • saignement ;

  • anémie ferriprive causée par une perte de sang

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! Comment s’en prévenir ? Pour prévenir ou éviter l’aggravation des hémorroïdes :

  • évitez de forcer pendant la selle ;

  • Essayez également d’augmenter votre consommation d’eau. Pour cela buvez suffisamment d’eau peut empêcher vos selles de durcir ;

  • Utilisez les toilettes dès que vous sentez venir à la selle pour empêcher les hémorroïdes de se développer ;

  • Faites de l’exercice régulièrement pour éviter de devenir constipé

  • Evitez de rester assis pendant de longues périodes, en particulier sur des surfaces dures comme le béton ou le carrelage.

Par ailleurs, sachez que la consommation d’aliments riches en fibres alimentaires peut minimiser le risque de développer des hémorroïdes à l’avenir. Alors quelles sont les bonnes sources de fibres alimentaires ? On peut citer :

  • blé complet ;

  • gruau ;

  • les poires ;

  • carottes ;

  • sarrasin ;

  • fruits et légumes ;

  • les céréales et les pains de grains entiers


  • Tremper votre anus dans un bain de siège pendant 10 à 15 minutes par jour peut également aider.

  • Adoptez une bonne hygiène en nettoyant votre anus à l’eau tiède pendant une douche ou un bain tous les jours. Mais n’utilisez pas de savon, car le savon peut aggraver les hémorroïdes.

  • Évitez également d’utiliser du papier toilette sec ou rugueux lorsque vous vous essuyez après une selle.

  • L’utilisation d’une compresse froide sur votre anus peut aider à réduire l’enflure des hémorroïdes.

Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! 1 – Quelques gouttes essentielles d’huiles de patchouli En réalité, l’huile de patchouli décongestionne le système veineux et lymphatique. De plus, elle possède des propriétés cicatrisante, anti-inflammatoire et régénérante cutanée. Ce qui fait qu’elle est idéale en cas de crise hémorroïdaire. Comment l’utiliser ?

  • Mélanger trois (03) gouttes de son huile avec trois (03) gouttes d’huile végétale de noisette ;

  • Ensuite, appliquez le mélange obtenu à l’aide d’un doigtier ou d’un gant en latex matin et soir pendant trois (03) semaines.

  • Vous pouvez aussi l’utiliser en prenant deux (02) gouttes matin et soir après le repas sur un support (huile d’olive ou miel)

2 – Une tisane de vigne rouge Cette tisane est un pur tonique veineux, astringent et antioxydant idéal en cas d’hémorroides, varices ou de règles douloureuses. Comment le prendre ?

  • Incorporer une cuillère à soupe pour 1 bol d’eau à faire bouillir ;

  • Ensuite laissez infuser une dizaine (10) de minutes ;

  • Buvez-en 2 à 4 tasses par jour entre les repas pur maintenir une bonne circulation veineuse

Par précaution, ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes et les jeunes enfants. 4 – Les fleurs de Bach Elles agissent sur la sphère émotionnelle afin de lever les blocages qui font obstacles à la guérison en libérant les émotions. Aussi, elles sont indiquées dans la préoccupation excessive d’autrui, dans l’intolérance et le jugement, les douleurs articulaires et de la constipation accompagnées d’hémorroides. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! Comment l’utiliser ? Les fleurs de Bach se prennent 21 jours à raison de trois (03) gouttes sur la langue à garder 1 minute avant d’avaler et ce 3 fois par jour. Par ailleurs, elles sont contre-indiquées chez les alcooliques en cours de sevrage, les femmes enceintes et les jeunes enfants. 5 – Stimuler un point de réflexologie Le point réflexe correspondant au rectum va soulager une crise d’hémorroides et la prévenir en entretien régulier. Ce point se trouve sur la face interne du pied au niveau du talon. Il suffit alors de masser la zone du haut vers le bas. Vous pouvez aussi élargir le massage sur toute la zone du colon en insistant sur le point du rectum. Par ailleurs, il ne faut point stimuler ce point sur une plaie ouverte ou chez la femme enceinte. 6 – Des compresses d’hamamélis L’hamamélis est un vasoconstricteur, décongestif, tonifiant veineux, analgésique, hémostatique, astringent et anti-infectieux. De plus, il est idéal en cas de :

  • varices ;

  • hémorroides ;

  • phlébites

  • ulcères variqueux ;

  • hémorragies ;

  • prurit ;

  • et congestions utérines.

Comment l’utiliser ?

  • Déposez une compresse stérile soit l’équivalent d’une demi-cuillerée à café d’extrait fluide d’hamamélis ;

  • Appliquez-en localement 2 à 3 fois par jour

Vous pouvez aussi mélanger la même quantité d’extrait fluide d’hamamélis à une noisette de gel d’aloès vera puis appliquer en local matin et soir. Le gel d’aloes vera renforcera l’action par ses propriétés cicatrisantes, apaisantes et régénérantes. Comment utiliser le bicarbonate de soude sur les hémorroïdes ? Déja, vous savez qu’il s’utilise avec de l’eau. Vous pouvez donc l’appliquer manuellement, en solution, en pâte ou mieux en solution dans un bain de siège chaud. 1 – En solution Il suffit d’ajouter 1 ou 2 cuillères à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et d’appliquer sur l’anus et la zone infectée. Vous pouvez l’appliquer après votre douche par exemple. 2 – En pâte Ajouter un peu d’eau à du bicarbonate afin de créer une sorte de pâte que vous pourrez utiliser sur des zones spécifiques. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! 3 – Le bain de siège L’eau chaude peut aider à réduire ou à apaiser les hémorroïdes. Dans les magasins, vous retrouverez de petits bain de siège qu’on peut installer sur les toilettes. Sinon, vous pouvez utiliser un bidet ou une bassine.

  • Ajouter simplement de l’eau chaude avec 2-3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ;

  • Ensuite, assurez-vous que la zone affectée est bien immergée ;

  • Répétez l’opération pendant 10 à 15 min environ 2 à 3 fois par jour.

Certains kits de bain de siège contiennent même un sachet de permanganate de potassium à ajouter à 4 à 5 pouces d’eau tiède. Cela aide également à soulager les démangeaisons et la douleur. A lire aussi : myomes traitement naturel 4 – Par voir orale (hémorroïdes internes) Pour optimiser la digestion, il suffit de diluer une demi-cuillerée à café de bicarbonate alimentaire (de soude) dans un verre d’eau une demi-heure avant le repas. Vous pouvez par ailleurs en ajouter à l’eau de cuisson des aliments qui vous posent particulièrement un problème. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! de petits conseils ou astuces simples 1 – Un régime alimentaire spécifique Un régime à base de jus, de fruits secs, de fibre est recommandée. Limitez les aliments épicés et hydratez-vous au maximum. 2 – Le coussin ergonomique pour hémorroïdes Complémentaire au bicarbonate de soude, le coussin hémorroïde , ou coussin bouée, est également une solution simple, efficace et évidente pour limiter les douleurs et l’aggravation des symptômes en position assise. A lire aussi : infertilité masculine traitement naturel Sa forme est spécialement conçue pour réduire la pression sur le coccyx, l’anus et le périnée. Il vous aidera à atténuer les douleurs, l’aggravation des symptômes et favorisera la guérison. Voir notre article complet sur les coussins anti-hémorroïdes. Ecrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI pour avoir le traitement naturel qu’il vous faut! 3 – Le vinaigre de cidre Le vinaigre de cidre peut être une alternative au bicarbonate de soude. Appliquez un coton imbibé de vinaigre de cidre 2 à 3 fois par jour sur la région concernée. Si les picotements occasionnés sont trop intenses, diluez le vinaigre avec de l’eau. D’autre part, Vous souffrez d’hémorroïdes internes ou externes ? Et recherchez le traitement naturel efficace qu’il vous faut ? Alors, écrivez ou appelez directement en CLIQUANT ICI

Commentaires


bottom of page