top of page

Traitement naturel pour vulvite


traitement naturel pour vulvite

Autant on parle des infections pouvant toucher les hommes, autant il existe des pathologies qui touchent essentiellement les femmes et ce à tout âge. C'est le cas de la vulvite qui est une affection gynécologique qui se manifeste par l'inflammation de la vulve. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, la vulve est la région externe de l'appareil génital de la femme et qui comprend les grandes, les petites lèvres, le clitoris ainsi que le méat urinaire.


Il peut arriver qu'en plus de la vulve, le vagin soit touché aussi par une inflammation. Dans ce cas, on parle de vulvovaginite. Qu'est-ce qu'une vulvite ? Quelles sont ces causes et surtout quel est le traitement adéquat en cas d'inflammation de la vulve ? On vous dit tout dans la suite de cet article.


Tout d'abord qu'est-ce qu'une vulvite ?


Comme expliqué plus haut, une vulvite est une inflammation de la vulve. Cette affection gynécologique peut toucher n'importe quel femme peu importe son âge. C'est une pathologie qui ne fait aucune différenciation entre la femme non pubère, celle pubère, celle en pré ménopause ou celle en post ménopause. Comment se manifeste cette pathologie ?


Symptômes de la vulvite


Il n'est pas du tout compliqué de reconnaître une vulvite puisqu'il s'agit d'une pathologie qui ne passe pas inaperçue. En effet, elle se manifeste par une rougeur des muqueuses, un gonflement et surtout des démangeaisons. C'est plutôt assez dérangeant au quotidien et désagréable comme sensation. S'il vous arrive d'avoir de ces symptômes, rapprochez vous d'un médecin afin de vous faire diagnostiquer.


Comment diagnostiquer une vulvite


Justement, pour un diagnostique de la vulvite, un examen est largement suffisant. Quand il s'agit d'une femme adulte, le diagnostic est un peu plus poussé. Le médecin effectue un examen gynécologique pour déterminer si le vagin et le col de l'utérus sont également touchés par la pathologie. Si c'est le cas alors un prélèvement est effectué et envoyé au laboratoire pour analyse.


La vulvite se manifeste par différents signes : une rougeur des muqueuses, un gonflement, des démangeaisons.

Pour procéder au diagnostic, un simple examen visuel suffit généralement. Chez la femme adulte, il est complété par un examen gynécologique pour déterminer si le vagin et le col de l'utérus sont également concernés. Le cas échéant, un prélèvement de sécrétions peut être réalisé pour des analyses en laboratoire. Qu'est-ce qui cause une inflammation de la vulve ?


Causes de la vulvite


Plusieurs raisons peuvent expliquer une inflammation de la vulve. Elle peut être causée par une infection. En effet, différents pathogènes peuvent provoquer une vulvite. Lorsqu'il s'agit d'un champignon comme le candida albicans, on parle de candidose. Une vulvite peut également être causée par des bactéries telles que les streptocoques, les gonocoques ou les staphylocoques. Il peut arriver également qu'une inflammation de la vulve soit causée par un parasite comme le Trichomonas vaginalis. Dans ce cas, la femme développe une maladie sexuellement transmissible.


Une vulvite peut aussi être causée par une allergie. En effet, lorsque la femme utilise des produits contenant des éléments chimiques non adéquats pour son sexe, elle peut développer une inflammation de la vulve comme réaction allergique. Le vagin de la femme étant une zone très fragile, on demande à la femme de faire attention aux produits qu'elles utilisent pour leur protection hygiénique, les papiers toilettes ainsi que pour leur toilette intime.


D'ailleurs, il est recommandé aux femmes de ne pas utiliser de produits chimiques pour la toilette intime ou pour toute autre activité incluant leur sexe. A défaut, privilégiez les produits naturels sans produits chimiques. Il en va de la santé de votre vagin.


Parmi les autres causes d'une vulvite on distingue aussi certaines maladies de peau, comme l'eczéma, qui peuvent entraîner des démangeaisons dans différentes régions du corps, y compris la vulve.


Quel traitement pour la vulvite

Comme beaucoup de pathologie, la vulvite se soigne en fonction de sa cause. Ainsi, lorsqu'il s'agit de candidoses une crème anti-fongique est utilisée pour détruire le champignon. Un savon alcalin peut aussi être recommandé pour la toilette.

Lorsqu'il s'agit d'un parasite, un savon acide pour la toilette et un traitement à base de tinidazole ou de métronidazole sont préconisés. Lorsqu'elle est causée par une infection bactérienne, le traitement repose sur une application d'un produit antibiotique.


Lorsque la vulvite est provoquée par une irritation, il convient d'éliminer le contact avec le produit responsable. L'idéal est de porter des vêtements peu serrés et des sous-vêtements en coton.


Traitement naturel pour vulvite

traitement naturel pour la vulvite

Outre les solutions conventionnelles pour traiter l'inflammation, il existe aussi des astuces naturelles pour soigner une vulvite. Il s'agit principalement d'huiles essentielles apaisantes pour traiter l'inflammation au niveau de la vulve.

Une application locale externe sur le pourtour vaginal d'huiles essentielles et végétales naturelles spécifiques s'avérera favorable pour soigner naturellement l'irritation vulvaire par leur action de réhydratation cutanée, désinfectante et antivirale, antibactérienne, antifongique et cicatrisante. Substances naturelles utiles au développement de remèdes naturels pour soigner naturellement l'irritation vulvaire. Il s'agit par exemple de...

  • Huile Essentielle de Palmarosa est remarquablement efficace en cas de problèmes cutanés, mycosiques, cicatriciels et eczémateux. Elle régule la transpiration.

  • Huile Essentielle de Niaouli présente des qualités décongestionnantes veineuses et radio protectrices, freinant le vieillissement de la peau. C'est un antiseptique.

  • Huile Essentielle de Tea Tree est une des HE les plus polyvalentes en aromathérapie ; elle est antibactérienne puissante à large spectre, fongicide, antivirale et immunostimulante.

  • Huile Essentielle de Bois de Rose a été sélectionnée pour ses propriétés anti-infectieuses, antifongique et antivirale, mais aussi pour sa très bonne tolérance pour la peau et sa capacité régénératrice cellulaire.

  • Huile Essentielle de Clou de Girofle est un stimulant général, un excellent antalgique et possède des propriétés antioxydantes. C'est aussi une HE anti-infectieuse, antibactérienne puissante, antivirale et antifongique.

  • Huile Essentielle de Menthe des Champs, très riche en menthol est antalgique, resserre les parois des vaisseaux et augmente l'activité des HE qui lui sont associées

Une flore à restaurer

Après un traitement antibiotique souvent prescrit lors de vulvite, la flore vaginale se trouve le plus souvent déséquilibrée, du fait d'une augmentation du pH vaginal liée à ce type de médicament. Lactobacillus et Bifidus représentent des apports de probiotiques naturels. Ces souches ont par ailleurs une action anti-candida, de part la production de biotine B8 qu'elles génèrent, inhibant ainsi en partie la transformation du candida de levure en moisissure.

Une carence en certaines vitamines

Une carence dans les vitamines du groupe peut être un facteur de risque de vaginites et donc d'apparition également de vulvite notamment les vitamines B. La biotine, également appelée vitamine B7 ou H peut notamment inhiber la prolifération d'une levure, la seule responsable quelquefois d'une vulvite.

Des oméga mais pas n'importe lesquels

L'ingestion de matières grasses déclenche dans les cellules de véritables feux d'artifice biochimiques, à la suite de quoi des messagers hormonaux, une fois répandus, vont déclencher des réactions diverses : maux de tête, coagulation du sang, constriction des vaisseaux, réactions inflammatoires et immunitaires. Bon nombre de processus biologiques, comme l'inflammation sont en partie contrôlés par des substances hormonales (tromboxanes, prostaglandines, leucotriènes) appelées éicosanoïdes.

L'acide eicosapentaénoïque (AEP appelés souvent EPA) peut-être synthétisé par le corps humain à partir de l'acide alpha-linolénique, mais le taux de conversion est très faible. Il est donc vivement recommandé de complémenter son alimentation par des AEP




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page