• dechristagos4

VAGINOSE BACTERIENNE : BON REMEDE NATUREL !



La vaginose bactérienne est une infection génitale qui survient lorsque la flore vaginale se déséquilibre. En effet, elle se manifeste par des pertes fluides blanchâtres et nauséabondes. Sans traitement, de graves complications peuvent se noter particulièrement chez la femme enceinte :

- accouchement prématuré,

- infection utérine,

- avortement, etc.

Lisez mon article pour en savoir d'avantage et surtout découvrir le remède naturel efficace.

Nous joindre !


Quels sont les symptômes de la vaginose bactérienne?

Une vaginose bactérienne se manifeste, le plus souvent, par des :

- écoulements vaginaux abondants, gris/verdâtres et malodorants.

En effet, l'odeur désagréable des pertes provient de la production par les germes anaérobies, d’amines aromatiques. Ces derniers sont d’autant plus volatils que le pH (degré d’acidité du milieu) augmente, ce qui montre l’amplification de la mauvaise odeur lors des rapports sexuels après éjaculation ou au moment des menstruations (qui sont des événements associés à une augmentation du pH).

La vaginose bactérienne représente la première cause de sécrétions vaginales anormales. Elle est, cependant, asymptomatique chez 50% des femmes. Le plus souvent bénigne, la vaginose bactérienne s’avère dangereuse chez la femme enceinte puisqu’elle est associée à un risque accru d’accouchements prématurés, de petits poids de naissance et d’avortements spontanés.

La vaginose bactérienne permet de même le développement d’infections sexuellement transmissibles comme :

- l'infection de Neisseria gonorrhoea,

- l'infection à Chlamydia trachomatis,

- la transmission de l’HSV (Herpès Simplex Virus),

- l’acquisition du VIH.


Comment différencier la vaginose de la vaginite ?

En cas de vaginite, il y a une infection avec comme symptômes :

- un gonflement,

- une rougeur,

- une douleur,

- une sensation de battements, de lésions au niveau de la peau,

- des pertes purulentes jaunâtres.

En cas de vaginose, on ne note pas de signes d'inflammation mais seulement une augmentation des pertes de couleur grisâtre qui sont fréquemment malodorantes.

La vaginite est une inflammation du vagin et de la vulve qui se traduit par :

- une irritation,

- des démangeaisons ou,

- des sensations douloureuses à la vulve ou au vagin, associé à des pertes vaginales anormales.


Comment différencier la vaginose de la mycose vaginale ?

Il est important de faire la différence entre la vaginose bactérienne et la mycose vaginale. Contrairement à la vaginose, la mycose vaginale peut se montrer très inconfortable, incluant des démangeaisons prédominantes et des brûlures dans le vagin et autour de la vulve.

La mycose vaginale ou vulvaire est une infection causée par un champignon Candida albicans entre 80 et 90 % des cas. Le Candida est naturellement présent dans la flore vaginale sous forme de spores latentes mais qui peuvent s'activer et produire des filaments qui sont évacués hors du vagin via les pertes vaginales qui entraînent des démangeaisons et des irritations au niveau de la vulve. La mycose peut être due à un changement hormonal, à la ménopause, à une grossesse ou à une contraception.

Les complications possibles suite à une vaginose

Un déséquilibre entre lactobacilles et Gardnerella vaginalis va fragiliser la flore vaginale provoquant des récidives de déséquilibre.

Dans de rares cas, sans traitement, la vaginose bactérienne peut provoquer des graves complications comme une annexite, une infection qui touche les organes reproducteurs féminins, c'est à dire le col de l'utérus, l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires.

Chez la femme enceinte, cette infection peut atteindre les membranes entourant le fœtus, provoquer un accouchement prématuré et des infections de l'utérus après l'accouchement ou après un avortement.


Traitement Naturel de la Vaginose

Notre centre a la solution naturelle pour vous guérir de la vaginose. Vous pouvez nous contacter en cliquant ici !


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout