• dechristagos4

VIH SIDA : LE MEILLEUR TRAITEMENT NATUREL

Dernière mise à jour : 15 févr.


Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) est un virus qui attaque le système immunitaire une fois dans l'organisme. Lorsque le VIH n'est pas traité, il peut déclencher le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise). Cet article vous permet de mieux savoir sur cette pandémie mais également connaître le traitement naturel adéquat pour s'en débarrasser complètement.


Nous contacter !


De l’infection par le VIH au Sida

Le VIH est comme un rétrovirus qui prend en otage des cellules immunitaires présentant le marqueur CD4 à leur surface : surtout les lymphocytes T CD4+. C’est un moyen facile pour le virus de se répliquer et de se propager dans l’organisme. Alors, dès son entrée chez un individu, il s’accumule dans ces cellules et forme très rapidement des réservoirs de virus latents. Des réservoirs qui persistent à vie, sauf si vous recevez un bon traitement comme le nôtre.

Le virus entraîne la disparition des lymphocytes T CD4 qui sont importants au bon fonctionnement du système immunitaire. Ainsi, il en résulte une sensibilité accrue aux infections et à certains cancers, principalement ceux dus à des virus. La sévérité de la maladie s’évalue entre autre par la quantité de cellules CD4 restantes dans l’organisme.

A noter qu’il existe deux types de VIH, les VIH‑1 et VIH‑2 qui présentent des différences moléculaires.


VIH Sida Traitement Naturel : Symptômes

Les symptômes du VIH et du SIDA varient selon le stade de l'infection. Ainsi, nous avons trois (03) stades :


Infection primaire (VIH aiguë)

Il y a des personnes infectées par le VIH qui développent une maladie pseudo-grippale deux à quatre semaines après l'entrée du virus dans l'organisme. Connue sous le nom d'infection primaire (aiguë) par le VIH, cette maladie peut durer quelques semaines. Découvrez ses symptômes possibles :


- fièvre,

- mal de tête,

- douleurs musculaires et articulaires,

- éruption,

- mal de gorge et plaies buccales douloureuses,

- ganglions lymphatiques enflés, principalement dans le cou,

- diarrhée,

- perte de poids,

- toux,

- sueurs nocturnes.

Par ailleurs, ces symptômes peuvent être si légers que ça peut rester inaperçu. Cependant, la quantité de virus dans le sang (charge virale) se trouve assez élevée en ce moment. En conséquence, l'infection se propage plus facilement lors de la primo-infection que lors de l'étape suivante.


Infection clinique latente (VIH chronique)

À ce stade de l'infection, le VIH est toujours présent dans l'organisme et dans les globules blancs. Cependant, de nombreuses personnes peuvent être asymptomatiques pendant cette période.

C'est une étape qui peut durer de nombreuses années si vous ne recevez pas de traitement antirétroviral. Chez certaines personnes, ce sont des maladies plus graves qui se développent beaucoup plus tôt.


Infection à VIH symptomatique

Alors que le virus continue de se multiplier et de détruire les cellules immunitaires (cellules du corps qui aident à combattre les germes), vous pouvez développer des infections bénignes ou des signes et symptômes chroniques tels que :


- fièvre,

- fatigue,

- ganglions lymphatiques enflés - souvent l'un des premiers signes d'infection par le VIH,

- diarrhée,

- perte de poids,

- mycose vaginale orale (candidose),

- pneumonie.


Les voies de transmission

Le VIH peut se transmettre par le contact étroit et non protégé avec certains liquides biologiques d’une personne infectée tels que :

  • le sang,

  • le lait maternel,

  • le sperme et les sécrétions vaginales.

Le risque de transmission existe déjà dès le stade précoce de l’infection et persiste sur la vie de la personne infectée. Cependant, il est très faible si la charge virale, c’est-à-dire le nombre de copies du virus retrouvé dans un millilitre de sang, est bien contrôlée.

De plus, la transmission peut avoir lieu entre la mère et l’enfant au cours d’une grossesse, pendant l’accouchement et lors de l’allaitement.

Le risque d’infection est plus important pendant un accouchement par voie basse, mais grâce aux nouvelles dispositions, le taux de transmission mère-enfant du VIH‑1 est réduit.

En cas de transfusion sanguine, le risque de transmission est extrêmement faible grâce à la sélection des donneurs et à la recherche des anticorps et du virus dans les dons de sang. De même, les protocoles en vigueur rendent le risque de transmission à des professionnels de santé extrêmement faible.



VIH Sida Traitement Naturel

La phytothérapie est un domaine qui fait des merveilles dans le traitement et la guérison des maladies à travers les plantes médicinales. Ainsi donc, notre centre, dans le souci d'aider les personnes atteintes du VIH-Sida, a conçu un remède naturel efficace contre la pandémie. Le traitement a pour rôle, en un premier temps, de renforcer votre système immunitaire, puis d'agir progressivement sur l'élimination de votre charge virale. Au bout du compte, notre traitement naturel contre le VIH-SIDA vous guérit complètement de la maladie.

Enfin, le traitement naturel contre le VIH Sida que je vous recommande, permet aux personnes séropositives de se débarrasser de ce virus sans avoir à consommer à vie des antirétroviraux qui ne font que leur causer des effets indésirables difficilement gérables.

Pour vous procurer ce bon traitement efficace, veuillez nous écrire ou nous appeler sur le +22999300300.

Voir plus :

Anémie traitement naturel

Oligospermie traitement naturel

88 vues0 commentaire